Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement (Page 1) / L'atelier (Après vente) / Forum-mercedes.com

Forum-mercedes.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Mercedes-Benz

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce

#1 26-10-2014 17:09:25

DaddyKool
Admin
Inscription : 11-02-2012
Messages : 4 814
Site Web

Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Je crée ce sujet pour relayer des informations authentiques qui m'ont été rapportées par des personnes dans le réseau officiel MB. Que l'on soit satisfait ou pas du SAV dans le réseau MB, il faut etre conscient d'une bonne chose: le SAV repose intégralement sur les épaules des techniciens, ces hommes de l'art qui portent un bleu de travail et qui se tapent le sale boulot. Je leur rend hommage, et je veux mettre en avant les problèmes qu'ils peuvent rencontrer.

Tout d'abord, il faut savoir une chose: les techniciens MB ont bien souvent des rémunérations peu élevées, avec éventuellement des primes liées à leur productivité. Si leur productivité est inférieure à 100% (7H travaillées = 7H facturables / facturées), ils n'ont pas de prime... Explication du système:

C'est à peu près le meme principe dans les ateliers de tous les garages, toutes marques confondues. Le principe est de remplir le carnet de rendez vous autant que possible, et de débiter un maximum de boulot chaque jour. Quand un technicien qui est payé 7H sort 8 ou 10H de travail facturé, il a donc une productivité au delà des 100%. Après, il suffit de savoir compter un peu pour se rendre compte qu'un technicien n'a pas besoin d'atteindre 100% de productivité pour etre rentable, compte tenu des taux horaires très élevés pratiqués dans le réseau. Un simple exemple, les chiffres sont à adapter car le taux horaire dépend des endroits, mais il est souvent lié au cout de la vie et de la location / achat des locaux (en région parisienne le cout de la main d'oeuvre est plus élevée, mais le cout de la vie aussi):

Donc un technicien chez MB avec un contrat de 35H travaille 151H / mois en moyenne.
Le cout de la main d'oeuvre est différent selon qu'il s'agit de mécanique, de diagnostic complexe, d'électricité, de carrosserie. On va partir sur 75€ ht / H (90€ TTC).

Le technicien qui atteint une productivité de 100% permet donc de faire rentrer dans les caisses de l'entreprise 151 X 90 = 13590€. Il faut retirer la TVA qui est de 2265€, il reste donc 11325€. Sachant que les techniciens sont bien souvent payés au lance pierre, on va dire qu'un technicien payé au smic ou juste un peu plus va couter dans les 1700 / 1800€ mensuels à l'entreprise, partons sur 1800, il reste donc à l'entreprise 9525€ chaque mois pour payer les frais et prendre sa marge. Prenons un atelier de 10 techniciens admettons, cela fait donc 95520€ mensuels dans les caisses TVA et salaires payés chaque mois. Attention, c'est un simple exemple calculé à la va vite, il peut y avoir des salaires plus élevés, de la main d'oeuvre moins élevée, les chiffres peuvent varier bien entendu. Bien sur, il faut payer les formations, les équipements et outils, les locaux, l'électricité, l'eau etc... Mais il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre qu'un technicien d'atelier est rentable meme à 90% de productivité. En fait, c'est cet argent qui permet de payer tout l'encadrement, les secrétaires, réceptionnaires etc.

Sur le principe, c'est partout pareil de toute manière. Le coté pervers de ce système, c'est lorsqu'un atelier est aux mains de personnes incompétentes, ou humainement inaptes à manager correctement des équipes. La "pression" normale permettant de motiver les troupes peut facilement se transformer en système malsain, voir en harcèlement moral (cas réel, si la personne concernée m'ayant rapporté son témoignage souhaite un jour aller en justice, je n'hésiterai pas à la soutenir en mettant le sujet en avant sur le forum afin de dénoncer de manière publique les pratiques honteuses de certains hauts gradés officiant dans le réseau MB, d'autant que les recours collectifs sont maintenant autorisés en France, avec ce qu'on m'a raconté je vous assure qu'on n'est pas loin de l'esclavagisme).

Pour les personnes qui se sentiraient concernées, voici des informations utiles. Tout d'abord, le texte de loi qui définit le cadre du harcèlement moral:

Défini par le Code du travail, le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits de la personne du salarié au travail et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. Son auteur : un employeur, un collègue de la victime, quelle que soit sa position hiérarchique,…

(Source officielle: Le harcélement moral)

A savoir: dans la mesure ou un salarié à rapporté des faits de harcèlement moral, il ne peut pas etre licencié, c'est interdit par la loi:

Le salarié qui relate des faits de harcèlement moral ne peut être licencié pour ce motif, sauf mauvaise foi. Cette dernière ne peut résulter que de la connaissance par le salarié de la fausseté des faits qu’il dénonce ; elle ne peut, en revanche, résulter de la seule circonstance que les faits dénoncés ne sont pas établis (arrêt de la Cour de cassation du 7 février 2012).

Meme si un dossier solide est nécessaire pour mener à bien une action en justice, ce n'est pas à celui qui rapporte les faits de harcèlement d'établir la preuve de l'existence du harcèlement, mais à l'auteur des faits de démontrer son innocence.

Dans le cas du harcèlement moral, l'entreprise est responsable sur le plan civil, peu importe que l'auteur des faits fasse ou non partie de l'entreprise. Il peut s'agir d'un intervenant extérieur, d'une personne ne faisant plus partie de l'entreprise... L'auteur des faits risque deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende (pénal).

Dans le cas du harcèlement moral, le délai de prescription est de 5 ans. Il est donc possible de lancer une action en justice jusqu'à 5 ans après les faits.

Si vous avez des témoignages à ce sujet, je vous invite à vous exprimer ici. Vous pouvez témoigner librement, le but du forum est de parler de la marque, mais aussi des sujets qui fachent. Ce sont les mécaniciens qui font tourner les concessions et les agents MB, et la manière dont ils sont considérés et traités est parfois véritablement inhumaine. Je souhaite prendre leur défense, par conviction, parce que c'est aussi à cela que doit servir le forum.


Forum-mercedes.com

Hors Ligne

Annonce

#2 26-10-2014 17:35:39

JCL
Hotesse d'accueil
Lieu : normandie
Inscription : 22-09-2014
Messages : 105

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Pour avoir été vendeur VN chez Mercedes, je confirme que c'est bien le technicien atelier qui fait vivre la concession, vue les marges sur le neuf (environ 12%), les remises de plus en plus importantes à faire au client à mon époque déjà 5 à 6% et il faut bien l'admettre les rémunérations des commerciaux (bien supérieures à celles des mécanos) c'est l'atelier avec la vente de pièces et la main d'oeuvre qui fait vivre la concession à 90%. Quand au poursuite pour harcèlement, bonne chance car c'est très difficile à démontrer. En temps que commerciaux, on arrivait à la concession à 8h30 pour la réunion commerciale et on faisait la fermeture à 19h00 avec une heure le midi, soit 9h30 par jour du Lundi au Samedi (fermeture à 18h00) donc au total 56 heures payées 35 et ferme ta gueule (t'as un beau costume et une voiture de fonction estime toi heureux). On à fait intervenir l'inspection du travail anonymement, ils sont passés, regardés des papiers pendant une petite heure (commentaire "ils sont pas mal payés quand même") et ils sont repartis fin de l'histoire, dans ce milieu c'est l'omerta, les patrons sont tout puissant et les employés de la merde corvéable à merci. C'est triste mais c'est comme ça, si ça te conviens pas tu te casse, c'est ce que j'ai fait.

Dernière modification par JCL (26-10-2014 17:36:18)

Hors Ligne

#3 26-10-2014 17:47:15

DaddyKool
Admin
Inscription : 11-02-2012
Messages : 4 814
Site Web

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Les rémunérations des commerciaux sont souvent composées d'un fixe très faible, avec des primes sur objectif qui permettent d'atteindre au final des salaires corrects. Comme tu le soulignes, les marges assez faibles sur les VN ne font que contribuer partiellement à rémunérer la masse salariale de l'entreprise, mais ce n'est pas là dessus qu'ils réalisent du bénéfice, le secteur du VO est bien plus rentable. Ce qui rapporte le plus, c'est la vente de pièces détachées (comptoir client ou atelier) et la main d'oeuvre.

Ce n'est pas parce que les mauvaises habitudes sont tenaces qu'il ne faut rien faire, après tout la France dispose d'un arsenal législatif très complet pour protéger les salariés. Ce n'est pas la Corée du Nord non plus wink


Forum-mercedes.com

Hors Ligne

#4 26-10-2014 18:40:03

Spy59
Voyageur
Lieu : France
Inscription : 03-03-2012
Messages : 6 069

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

J'suis quand même bien content de bosser chez Renault moi, quand je vois ce qui se passe ailleurs (à part chez Porsche ou Tesla) ...... roll


Ex(W140 - W202)

Hors Ligne

#5 26-10-2014 18:43:52

DaddyKool
Admin
Inscription : 11-02-2012
Messages : 4 814
Site Web

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Attention, il ne faut pas noircir le tableau non plus. Il y a des problèmes dans toutes les entreprises, le problème n'est pas lié à la marque elle meme, mais à certaines personnes qui ne sont pas capables d'assurer la mission qui leur est confiée en restant humains avec leurs équipes.


Forum-mercedes.com

Hors Ligne

#6 30-10-2014 22:04:34

Joz
Moderateur
Lieu : Banlieue de Toulouse
Inscription : 16-03-2012
Messages : 4 468

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Tout à fait d'accord avec ton dernier commentaire DaddyKool.
De toutes façons on est dans le secteur du "privé" (j'en viens) avec pour objectif une rentabilité maximum et à n'importe quel prix (horaire démentiels inclus comme JCL). J'ai vu l'évolution négative dans ce domaine de mon ex-boite, et je l'ai quittée avec le seul regret de "perdre" le relationnel que j'avais avec mon équipe. J'ai encore déjeuné avec eux à midi et l'ambiance s'est encore dégradée sur le plan de la pression qu'ils subissent.


Étoile du Sud mini_Classe-A1.jpget Étoile du Berger mini_ML1.jpg

Hors Ligne

#7 04-04-2016 03:16:04

MarieC
Sans permis
Lieu : Nantes Cholet
Inscription : 23-12-2015
Messages : 21

Re : Conditions de travail dans les ateliers MB: productivité & harcèlement

Bonjour,

Entièrement d'accord, j'ai travaillé en concession pour un groupe concurrent de MB,  et c'est pareil...

J'ai également fini par partir..

On est souvent freiné dans notre travail également par ceux qui ne font pas le leur.. Au final,  on trinque pour les autres,  et travailler sous pression tout les jours, malgré la passion, c'est INVIVABLE,  et le corps et l'esprit finissent par nous le faire comprendre. 

Aujourd'hui,  c'est malheureusement de plus en plus dans ce mode que les grandes entreprises fonctionnent...  Mode de hiérarchie qui date un peu tout de même..

Mais de là à changer les mentalités pour faire accepter quelque chose de nouveau,  et casser tout ce qui a été instauré depuis des années, ce n'est pas demain la veille...

Bref, bon sujet,  et il faut en parler, je suis d'accord.

Tschüss

Hors Ligne

Annonce

Pied de page des forums




Server Stats - [ Generated in 0.03 seconds ]   [ 2012 - 2016 Forum-mercedes.com ]  [ Design by Yuni ]