La Mercedes NAFA de 1982,un prémice de la Smart (Page 1) / Concepts-cars, prototypes et design / Forum-mercedes.com

Forum-mercedes.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Mercedes-Benz

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce

#1 14-05-2012 09:20:57

SLS-boss
Carrossier
Lieu : Breteil
Inscription : 17-03-2012
Messages : 167

La Mercedes NAFA de 1982,un prémice de la Smart

La Mercedes NAFA de 1982

Conçue pour deux passagers dès 1982 la NAFA présentait une réponse aux problèmes de mobilité urbaine. Tout commence au début des années 70, lorsqu'un certain Johann Tomforde, un ingénieur de 24 ans, entre chez Mercedes pour plancher sur un véhicule destiné aux villes de l'an 2000. Un prototype va être réalisé en 1973 : moteur, conducteur et passager sont à l'air libre. Pas très convaincant, Mercedes abandonne le dossier, mais le jeune ingénieur ne renonce pas.

Johann-Tomforde-Teamobility-AG-fotoshowImage-2f8cb998-62847.jpg

En 1981, monté en grade, il fait réaliser un deuxième prototype, baptisé NAFA (pour Nahverkers-Farrzeug) « véhicule de proximité », qu'il présente au comité de direction de chez Mercedes. Un capot plongeant, deux sièges...le Nafa rappelle de très loin, la Smart actuelle. Avec, de plus, des portes coulissantes s'ouvrant comme celles de la Peugeot 1007. Deux problèmes qui apparaissent rapidement, celui de la sécurité, concept auquel Mercedes est très attaché. Aucune chance au crash test et celui de la production en série. A l'époque, ce modèle aurait coûté presque aussi cher qu'une Mercedes de type 190.Le dossier retourne aux oubliettes.

nafa.jpg

En 1985, Nicolas Hayek, le co-inventeur des montres Swatch avec Ernst THomke, prend contact avec plusieurs constructeurs automobiles européens pour leur parler de sa dernière idée : il veut produire une petite voiture urbaine capable de transporter "deux personnes et deux caisses de bière", et pouvant être vendue moins de 40 000 francs. C'est le projet Swatch Mobile. Son objectif, comme dans l'horlogerie, reconquérir l'entrée de gamme du marché, tenu par les Japonnais, en utilisant les nouvelles technologies et le marketing. Les premiers contacts de l'homme d'affaires suisse avec le monde automobile sont décevants. Malgré sa réputation, il va lui être difficile de vendre un projet aussi novateur, sans aucune étude préalablement établie. Fort du succès de la montre Swatch, son inventeur Nicolas Hayek, PDG de la Société de Microélectronique et d'Horlogerie (SMH), veut reproduire ce concept dans l'industrie automobile. Un rêve fou : la Swatchmobile doit utiliser des moteurs électriques placés dans les roues et bénéficier de formules révolutionnaires de location.

nafa1.jpg

Ses cartons sous le bras, Nicolas Hayek tente de convaincre les constructeurs automobiles. Plusieurs, dont PSA et Renault, refusent de conclure l'affaire apparemment trop risquée. Volkswagen relève le gant. Les deux partenaires lancent SwatchVolkswagen. Cependant, Volkswagen renonce à une affaire finalement jugée insuffisamment rentable ou trop risquée. Nicolas Hayek rencontre le premier constructeur mondial, General Motors, qui décline l'offre. L'horloger est tenace. Le groupe Mercedes Benz qui souhaite produire des voitures plus petites mise sur la Swatchmobile. La co-entreprise est détenue à 51% par le groupe allemand et 49% par le groupe horloger suisse. Nicolas Hayek est désormais minoritaire, mais son rêve va se réaliser.

nafa2.jpg

Helmer Werner, PDG de Mercedes et l'industriel suisse annoncent officiellement la création d'une filiale commune, Micro Compact Car, pour la fabrication et la commercialisation d'une deux places. A partir de cette date, Hayek va voir peu à peu son projet lui échapper, notamment lorsque les Allemands refusent de conserver le nom de Swatch-mobile. Ils demandent au cabinet allemand Gotta, auteur de l'appellation Twingo pour Renault, d'en trouver un nouveau. La petite voiture devient la Smart. En 1999 Daimler Chrysler prend le contrôle total de MCC. Nicolas Hayek se retire du projet et Johann Tomforde apprend par télégramme alors qu'il est licencié.C'est la fin de l'aventure pour les concepteurs de la voiture.

nafa3.jpg

La suite de cette histoire prendra forme en 1993 avec le projet Smart et la création de la la société Smart GMBH,qui sera traitée dans un autre sujet...


sls-am10.jpg

Hors Ligne

Annonce

#2 14-05-2012 12:43:16

DaddyKool
Admin
Inscription : 11-02-2012
Messages : 4 817
Site Web

Re : La Mercedes NAFA de 1982,un prémice de la Smart

J'adore le concept "une petite voiture urbaine capable de transporter deux personnes et deux caisses de bière" biere

On reconnait les gènes de ce qui fut l'ancetre de la Smart actuelle.

Tiens puisque tu parles du nom "twingo", savais tu qu'il s'agit en fait de la contraction de 3 termes issus du champ lexical de la danse, à savoir: TWist, swINg et tanGO.


Forum-mercedes.com

Hors Ligne

#3 14-05-2012 12:47:47

SLS-boss
Carrossier
Lieu : Breteil
Inscription : 17-03-2012
Messages : 167

Re : La Mercedes NAFA de 1982,un prémice de la Smart

Oui je le savais car un ami travail à l'INPI et vient souvent à la maison pour me raconter l'histoire des noms les plus connus(pas que pour ça non plus),et c'est très surprenant quelquefois.


sls-am10.jpg

Hors Ligne

#4 14-05-2012 22:41:21

Actr0s
Rédacteur
Inscription : 12-02-2012
Messages : 4 272

Re : La Mercedes NAFA de 1982,un prémice de la Smart

A mon avis les concepteurs n'avaient pas fait que transporter les deux caisses de bière lol

On dirait une Aixam tchécoslovaque croisée avec une trotinette! Mais bon, c'est ça l'histoire!


forum-mercedes-2.png
          - Important - Aucun support technique ne sera apporté par MP, inutile d'essayer - Important -

Hors Ligne

Annonce

Pied de page des forums




Server Stats - [ Generated in 0.062 seconds ]   [ 2012 - 2016 Forum-mercedes.com ]  [ Design by Yuni ]