cliquetis moteur au demarrage w204 (Page 1) / Classe C W204 / Forum-mercedes.com

Forum-mercedes.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Mercedes-Benz

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce

#1 21-02-2016 10:44:08

bernardnimes
Jeune permis
Lieu : nimes
Inscription : 26-04-2015
Messages : 42
Avertissements : 1
Site Web

cliquetis moteur au demarrage w204

est du aux 100 000 kms au carburant est ce le modele qui en general a ce bruit ? merci de vos expériences

pour le carburant selon la pompe et la marque je dirais que peut etre en utilisant la qualité superieure le moteur a moins tendance a faire bruit

Hors Ligne

Annonce

#2 21-02-2016 11:01:06

StarRoads
Technicien diagnostic
Lieu : BW - Belgique
Inscription : 29-01-2016
Messages : 311

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

Un petit bonjour est toujours apprécié en début de post, ensuite je t'invite à faire un effort tant sur l'écriture (phrases complètes, ponctuation, ...) que sur une description la plus détaillée possible de ton problème. C'est le meilleur moyen d'obtenir des avis circonstanciés de la part des membres du forum wink


GLA 180 Urban

Hors Ligne

#3 21-02-2016 13:39:14

bernardnimes
Jeune permis
Lieu : nimes
Inscription : 26-04-2015
Messages : 42
Avertissements : 1
Site Web

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

tu fabriques quoi sur le forum w304 classe c

de plus tes lecons de morale et conseils ne regardent que toi ici c cest pas la Belgique !

Hors Ligne

#4 21-02-2016 13:44:46

bernardnimes
Jeune permis
Lieu : nimes
Inscription : 26-04-2015
Messages : 42
Avertissements : 1
Site Web

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

HISTORIQUE MERCEDES-BENZ

TOUT SUR L'HISTOIRE DE MERCEDES-BENZ EN UNE SEUL PAGE



L'histoire de Mercedes-Benz commence en 1886, lorsque Karl Benz met au point un tricycle à moteur à gaz et de son côté Gottlieb Daimler une sorte de calèche à moteur. Ce n'est qu'en 1890 que Daimler créera sa propre entreprise, la Daimler-Motoren-Gesellschaft aux alentours de Stuttgart.



Gottlieb Daimler

1834-1900

Karle Benz

1844-1929







Au sein de cette entreprise, il y a un directeur technique génial, Wilhelm Maybach, un autregrand nom de l'histoire de l'automobile, dont l'image restera à jamais associé à la firme jusqu'au jour où celui ci fondera lui même la compagnie qui portera son nom.





                                                               

                                                          Wilhelm Maybach

   Emile Jellinek
Mercédès Jellinek



À cet époque Daimler et Benz sont 2 compagnies concurante. Et ce n'est qu'en 1900 que le nom de Mercedes est utilisé. En effet, Emile Jellinek, le représentant niçois de Daimler, pilote et passionné par l'automobile, s'engage dans des compétitions sous le patronyme de Mercedes (c'est en réalité le prénom de l'aînée de ses filles). Les succès en compétitions et la demande toujours croissante d'automobile Daimler firent d'Emile Jellinek le plus grand distributeur de la marque. Et cet en toute logique que les dirigeants de la Daimler l'autorisèrent à commercialiser leurs voitures sous le nom de Mercedes. Malheursement Gottlieb Daimler ne verra jamais ses voitures porter ce nom car il meurt en 1900. C'est ainssi que, en 1902, Mercedes devint officiellement la marque déposée pour toutes les productions Daimler.

à gauche le logo de Daimler (Mercedes), à droite celui de Benz, au centre le logo adapté lors de la fusion des 2 entreprises.




La premiere Mercedes, conçue par Wilhelm Maybach était une petite révolution à elle seule dans le monde de l'automobile de l'époque: Il faut ce souvenir qu'en ces temps là l'automobile n'était que des voitures extrapolées de la traction hippomobile ce qui n'était guère mieux qu'une calèche à moteur. Par contre, la Mercedes de Maybach bénéficiait d'un chassis surbaissé ainsis que d'un moteur à 4 soupapes latérales à 2 arbres à cames. Le tout flanquer d'un allumage par magnéto ainsis que d'une boîte de vitesse à 4 rapports. Fort de ses succès aussi bien en compétitions qu'en therme commercial (en partie dut à Emile Jellinek) la Daimler dut construire une nouvelle usine plus vaste et plus modèrne à Untertürkheim. Celle ci ouvrira ses portes en 1904. Entre temps, Emile Jellinek obtint de la marque l'exclusivité commerciale pour une grande partie de l'Europe et pour toute l'Amérique. Courant 1907, Wilhelm Maybach quitta la firme pour s'associer avec le comte Zeppelin afin de concevoir des moteurs pour le célébre fabriquant de dirigeables.






La Blizen Benz


Du côté de chez Benz on n'est pas en reste: en 1908 la fameuse Blizen Benz est lançée. C'est une voiture très profilée avec des roues à flasques et transmission par chaine le tout propulsée par un 4 cylindres de 4,5 litres qui cera dévoloppé plus tard pour battre des records de vitesse (de 1909 à 1924). Elle atteindra, en 1911, les 228 Km/h.


La premiere guerre mondiale vint perturber leurs projets. Les usines d'automobiles travailleront presque exclusivement pour l'armement. L'usine Daimler orientera ses efforts dans le domaine de l'aéronautique et une nouvelle usine sera construite à Sindelfingen pour produire des avions et des moteurs d'avions. Emile Jellinek, qui avait beaucoup travaillé avec les Allemands, dut s'enfuir pour échapper aux accusations d'espionnage qui pesait sur lui. Il mourut le 21 janvier 1918, peu avant l'armistice.



Mercedes-Benz 770K

Hitler à la parade peu avant la guerre

L'après guerre en Allemagne ce caractérise par une inflation et un boulversement économique sans précédent. Et malgrés une concurence acharnée les 2 firmes seront contraintes de ce rapprochées. Des pourparlers sont entamés dès 1923 et en mai 1924 leurs dirigeants signents un accord qui les empechera de sombrer dans le marasme économique de la fin des années vingts. Cet accord verra la réunion de 3 des plus brillants ingénieurs de l'histoire automobile de l'entre 2 guerres: Ferdinand Porsche, Fritz Nallinger, de chez Daimler, et Hans Nibel de chez Benz. Le 29 juin 1926 la fusion des 2 entreprises est définitive. La nouvelle société s'appelera Daimler-Benz Aktiengesellschaft et son objectif n'en est pas moins que de s'approprier la majorité du marché de l'automobile dans un pays ou on compte pas moins de 90 constructeurs qui pour la plupart d'entre eux fabriquent leurs voitures à l'unité. C'est de cette association que naitra l'emblème qui est encore utilisé de nos jours. En effet l'emblème de Daimler était une étoile à 3 branches qui symbolisait les 3 branches d'activitées de la firme, à savoir l'aviation(l'air), les navires(l'eau), et l'automobile(la terre). Alors que la couronne de lauriers symbolisait la firme Benz. C'est donc tout logiquement que l'étoile à 3 branches vint prendre sa place au centre de celle-ci.


Mercedes-Benz 500K


De la collaboration de Ferdinand Porsche et de Hans Nibel naitra les fameuses Mercedes à compresseurs. Entre les 2 guerres ces voitures seront les automobiles les plus rapides du monde qui pouvait être achetées par le publics. C'est aussi l'époque de la gloire et des honneurs pour Mercedes : plusieurs titres de champions d'Europe ( avec R. Caracciola, M. Von Brautitsch, Lang) mais aussi la concécration puisque les grands de cette époque roulaient en "grosser Mercedes". C'est aussi l'époque de l'arrivée d'Alfred Neubauer, pilote à l'origine qui deviendra le chef du service compétition de Mercedes jusqu'au année 50. Le 31 décembre 1928 le Dr Ferdinand Porsche quitte la firme pour créer son propre bureau, laissant à Hans Nibel la responsabilité de la direction du bureau des études de Mercedes. Hitler , qui avait reprit en main la reconstruction de l'Allemagne, décide d'allouer des crédits annuels très important à Auto-Union (audi) et à Mercedes, afin que des marques Allemandes puissent figurées au plus haut niveau dans la compétition automobile internationale, à des fins de propagande. C'est ainsi que le milieux des années 30 vit le triomphe des Mercedes W 25 en compétitions. Les victoires se poursuiveront jusqu'en 1939, qui verra le triomphe des Mercedes W 154. Mais comme par le passé c'est la guerre qui boulversera toute l'Europe puis le monde entier qui fera une nouvelle fois basculer le destin de la firme.



Mercedes-Benz 170V

En 1945 l'usine d'Untertürkheim est complètement détruite. Tout le personnel de Mercedes, y compris les cadres, met la main à la pate et la production d'automobiles est relancée dès l'automne 1946. A la fin de l'année 214 voitures de type 170 V sont construites. Cette voiture, qui avait été étudiée avant guerre, fut produite avec des moyens de fortune et en un temps reccord. La Mercedes 170 V n'est pourtant pas une voiture de luxe et en ces temps ou il fallait construire utilitaire et robuste, les grandes Mercedes de l'avant guerre paraissaient bien loin ! La 170 V était une robuste berline au chassis en X avec des suspensions à 4 roues indépendantes. Un moteur 4 cylindres à soupapes latérales de 1,7 litres de cylindrée d'une robustesse et d'une simplicité à toutes épreuves. C'est pourtant elle qui va grandement contribuer au redressement de la firme: des 214 exemplaires fabriqués en 1946, la production passera à 1045 unités en 1947, puis 5224 en 1948. Une version diesel apparaitera en 1949, la 170 D qui est une extrapolation de la 260 D de 1935 (premiere voiture particuliere équipée d'un moteur diesel en serie).



Mercedes-Benz 300d







Mercedes-Benz 300S Cabriolet

Le salon de Francfort 1951 vera le retour de la marque à l'étoile dans le segment des vehicules haut de gamme avec 2 nouveaux modèles: la 220 et la 300 toutes 2 équipées de moteurs 6 cylindres en ligne respectivement de 2,2 litres et de 3 litres de cylindrée. L'année 1951 verra aussi le retour de Mercedes en compétition malgré des difficultés insurmontable. Ainsi Alfred Neubauer peut aligner 3 monoplaces d'avant guerre à 12 cylindres au grand prix d'Argentine. L'année suivante voit l'arrivé d'une version plus puissante de la 300: c'est la 300 S. Cette voiture sera disponible en berline, en coupé, ou en cabriolet ce qui permet à la marque de retrouver sa grandeur d'antant. Les 300 étaient données pour une vitesse de pointe de l'ordre de 160 Km/h. Elles seront produites (220 et 300) pendant une dizaine d'années. La 300 sera produite à quelque 13000 exemplaires, quand à la 220 elle sera produite à 18000 exemplaires. La 300 sera équipée d'une boite automatique à partir de 1957. De plus en plus puissante chaque année, la 300 sera considérée comme la voiture la plus chère des années 50.



Mercedes-Benz 300SL (papillon) 

Devant le succès en compétitions de la 300 SL, il est décidé de produire celle-ci en serie à partir de 1954. Une fois de plus c'est Mercedes qui lance une grande premiere : l'apparition de l'injection dans une voiture de serie, comme ils l'avaient fait bien des années avant pour les compresseurs et turbo-compresseurs ainsi que le moteur diesel. Comme ses grandes soeurs prestigieuses de l'avant guerre (500 K et 540 K notament), la 300 SL rentrera dans la légende de l'histoire automobile. Son moteur incliné à 45° lui permettait une ligne très basse, faite pour la vitesse (260 Km/h en pointe!). Elle sera fabriquée de 1954 à 1957.



Mercedes-Benz 180 Ponton

En 1953 un tout nouveau type de chassis fait son apparition ; c'est la Mercedes 180 (à cause de son nouveau chassis elle prendra le surnom de "ponton"). Il s'agit en fait d'une sorte de cadre en tole d'un seul tenant qui augmente la rigidité de la cellule tout en étant plus facile à construire et qui rend la maintenance plus simple. Cette voiture sera d'abord équipée d'un moteur dérivé de la 170 V ainsi que d'un moteur diesel. La carrosserie sera dotée d'une plus grande surface vitrée.



Mercedes-Benz 190 SL

En 1955, Mercedes lance une version plus modeste de la 300 SL ça sera la 190 SL. Esthétiquement la parenté avec la 300 SL est évidente, par contre techniquement elle reprend les solutions propre au chassis de la 180. Son moteur est un 4 cylindres à arbres à cames en tête de 1,897 litres de cylindrée. La 190 SL est produite pendant 11 ans à 25000 exemplaires.



Mercedes-Benz 220 S

L'année 1959 voit l'apparition de la Mercedes 220 qui sort en 3 versions : 220 , 220 S , 220 SE. Très moderne d'aspect , très longue (près de 4,87 mètres) elle marque véritablement un tournant dans l'histoire de la marque et se tourne vers la voix de l'avenir et vers ce que seront les Mercedes "modernes". Cette nouvelle voiture conforte la marque dans le difficile segment des voitures de luxe. De 1959 à 1965 ce ne sont pas moins de 313798 Mercedes 220 qui seront produites dont une importante partie sera exportée vers l'étranger. Cette "nouvelle" gamme comprenait aussi une version plus luxueuse : la 300 SE et la 300 SEL (aussi appelée 300 SEb), produite à partir de 1961. Cette serie fut par la suite très critiquée car elle cédait à la mode des ailerons venue des USA. Parallèlement la même carosserie fut utilisée pour la gamme basse du constructeur mais avec un avant un peu plus court et une finition moins flatteuse ainsi que des chromes en moins et des pare-chocs plus simple ; elles étaient en outre affublées de phares avant ronds qui n'embellissaient pas la voiture. Cette gamme basse (vu le prix de l'époque tout est relatif!!!) était constituée par les 190 , 190 c ,190 Dc , 200 , 200 D et 230. Les 190 à 200 était animées par des 4 cylindres en ligne alors que la 230 était animée par un 6 cylindres en ligne. Le haut de gamme représenté par la 300 SEb et la 300 SEb Longue (300 SEL) était le vaisseau amiral de la marque: freins à disques assistés, une boite automatique, la direction assistée, un différentiel à glissement limité, un moteur en aluminium, une suspension pneumatique à correction de niveau à 4 roues indépendantes et la fermeture centralisée , le tout de serie!!! Cette serie inovait un programme de sécurité qui allait changer le monde de l'automobile dans le futur: direction avec moyeu rembouré, une solide cellule passagers qui est amortie , en cas d'accident, par des zones à déformations programmées à l'avant et à l'arriere ; le tableau de bord est rembouré et toutes les manettes et commandes pro-éminentes sont montées élastiquement et en partie affleurantes.



Mercedes-Benz 280 SE 305 Coupé 

Le 24 février 1961 marque le lancement du coupé et du cabriolet dessinés par Paul Bracq qui furent produits jusqu'en juin 1971. Comme toujours chez Mercedes ce fut la valse des moteurs ; en effet ceux du passé (220), ceux du présent et ceux du futur (280 SE 3,5 V8) prirent place sous le capot du cabriolet comme du coupé.



Mercedes-Benz 600

Après 7 ans de travaux d'élaborations, la grande Mercedes 600 est présentée au public en 1963. C'est la Mercedes de tous les superlatifs : tous les grands de ce monde ont rouler à son bords (chefs d'états, le pape, des stars, des industriels fortunés etc...). Elle sera produite jusqu'en 1981 !!!



Mercedes-Benz 230 SL

C'est aussi en mars 1963 qu'est présenté la 230 SL qui est destinée à remplacer la 190 SL. Dessinée elle aussi par Paul Bracq elle devra son surnom de "pagode" à la forme incurvée de son toit hard top. Elle sera tour à tour équipée des moteurs 2,5 litres et 2,8 litres qui équiperont la nouvelle gamme apparut en 1965. Elles prendront les noms de 250 SL et 280 SL.



Mercedes-Benz 300 SEL 3.5

Donc en 1965 apparait la "nouvelle" gamme S, dessinée elle aussi par l'infatiguable Paul Bracq. Qui restera la plus abouties, pour les puristes, des Mercedes post-70. La carosserie très semblable de l'avant à la serie précédente à ailerons est pourtant entierement nouvelle. Les motorisations iront du 2,5 litres de la 250 S/SE à la fabuleuse 300 SEL 6,3 en passant par les 280 S/SE/SEL, les 300 SE/SEL, les 280/300 SE/SEL 3.5 et 280/300 SE/SEL 4,5. Elles seront produites jusqu'en 1972.



Mercedes-Benz 240 D 3.0

En 1964 est présenté une nouvelle "gamme basse" en remplacement de l'ancienne à ailerons (190 à 230) ça sera la serie W115 et W114 qui furent produites avec une foule de moteurs (du 4 cylindres essence aux 6 cylindres essence en passant par les 4 et 5 cylindres diesel). Les 2 series sont identiques seul la serie 114 est dotée des 6 cylindres. Ces voitures connue plus par leurs représentantes diesel ( les célèbres 200 D, 220 D, 240 D, 240 D 3,0) qui furent plébicitées par les chauffeurs de taxis du monde entier. Elles furent produites jusqu'en 1976 aussi bien en coupé qu'en berline.



Mercedes-Benz 450 SEL

En 1972, Mercedes "liquide" les dernieres classe S (W 108 et 109) pour présenter la "nouvelle" classe S (W116) qui sera équipée des moteurs déja vu sur l'ancienne gamme (les V8 3,5 et 4,5 des 280 et 300 SEL) mais aussi le "nouveau" 6 cylindres double arbres déja vu sur le coupé 280 CE (de la serie W 114). La serie W 116 abandonne enfin l'essieux arriere brisé qui fit les beau jour de Mercedes par le passé pour un systeme incorporant des bras semi-porteurs et des ressorts hélicoïdaux ainsi qu'une traverse avant en acier embouti assez massive. Cet ensemble, plus moderne, offrait un compromis acceptable entre le confort, la tenue de route, et la maniabilité tout en étant assez peu encombrant. L'autre particularité de la 116 était l'apparition des phares horizontaux. Malgrés tout cela la silhouette restait la même, surtout de profil! L'intérieur bénéficiait d'une étude aérodynamique très poussée ; en effet les montant des portes et des fenêtres étaient spécialement profilé pour éviter les bruits et les turbulences lorsque les vitres sont ouvertes. A partir de 1975, apparait la 450 SEL 6,9 qui revendiquait 286 cv. Elle reprenait ainsi la succession de la fameuse "limousine dragster" 300 SEL 6,3 à qui elle empruntait le même bloc. elle recevait aussi une suspension à hauteur variable (à l'avant comme à l'arrière) mais cette fois ce fut un systeme hydraulique qui fut utilisé et non un systeme pneumatique comme c'était le cas au paravent. Toujours à la pointe de la technologie , Mercedes propose en 1978 l'ABS en option sur la classe S, l'air-bag suivra à la fin de l'année suivante. Comme la classe S les coupé et cabriolet ne sont pas en reste puisque depuis 1971 la serie W107 (280,350,450 SL/SLC puis plus tard 380/420/450 5,0/500 SL/SLC) remplace l'ancienne gamme. Celle-ci continuera en version cabriolet jusqu'au printemps 1989!!! Le cabriolet 107 restera un best seller notament grace à des series comme Dallas (voiture de Bobby) et l'amour du risque (la voiture de Johnatan et Jennifer Hart).



Mercedes-Benz 280 CE coupé

L'année 1976 marque le renouvellement de la gamme basse. Comme sur la classe S la nouvelle gamme passe des phares verticaux aux phares horizontaux. Elle reprend aussi dailleurs tous les moteurs de l'ancienne serie W 114/115. La nouvelle serie W 123 sera déclinée en berline, limousine, break, et en coupé et produite jusqu'en 1985. Elle contribura aussi à la réputation d'extraordinaire fiabilité de la marque à l'étoile.

La quatrieme guerre israelo-arabe marque le début de la crise pétroliere. Le prix du carburant allait s'envolé de 1973 à 1975. Mercedes chercha immédiatement un moyen d'alléger ses voitures ainsi que de réduire leurs consommations. C'est ainsi que naitra en 1979 la nouvelle classe S qui deviendra le plus gros succès de la marque dans le segment des voitures de luxe et elle restera la référence en la matiere: la nouvelle serie W126.



Mercedes-Benz 560 SEL

En 1979, donc, la serie W 126 est présentée. 3 motorisations sont proposées : 6 cylindres double arbres de 2,8 litres (déja vu sur la serie précédente) 280 S/SE/SEL, 2 V8 à injections 380 SE/SEL (une extrapolation du 3,5 litres des series précédentes) de 3,8 litres et 500 SE/SEL de 5 litres tout en aluminium entierement nouveau et adapté par le passé sur les dernieres SLC (450 SLC 5,0 et 500 SLC) avant que celles-ci ne soient remplacées par les coupé W 126 en 1981. La gamme ne changera pas jusqu'en 1985 ou un leger lifting et de nouvelles motorisations apparaitrons (260 SE, 300 SE/SEL, 420 SE/SEL/SEC, 500 SE/SEL/SEC, puis plus tard 560 SE/SEL/SEC). Cette serie sera commercialisée pendant plus de 12 ans! (de 1979 à 1991 voir 1992 pour le coupé 560 SEC en attendant les nouveaux coupé W140) A noter toutefois que les 560 furent en leurs temps la motorisation la plus puissante commercialisée par Mercedes (300 CV din en version ECE) hors versions AMG biensur!



Mercedes-Benz 190 E 2.3-16

En 1983 une petite révolution arrive chez Mercedes : la naissance d'une "petite" Mercedes est arrivé en janvier c'est la 190. Plus petite que ses soeurs ce n'en ai pas moins une veritable Mercedes qui acquérira ses lettres de noblesses avec la fameuse 190 E 2,3-16, voiture de sport développée en collaboration avec crosworth pour concurencer la BMW M3. La 190 préfigurera ce que sera la futur classe C. Du coup la W 123 se retrouve pour un temps milieux de gamme entre les 190 (W 201) et la classe S (W 126). Grand succes pour Mercedes la 190 sera produite de 1983 à 1993.



Mercedes-Benz 300 CE-24 coupé

En 1985, il est clair pour Mercedes que la serie W123 appartient au passé. Aussi, au cour de cet année la serie W 124 est présentée. Comme d'habitude, chez Mercedes, on assistera à une valse de moteurs qui se succèderont sous son capot. Le choix sera plus vaste que pour sa devancière : de la modeste 200 D à la brulante 500 E qui deviendra E 500 après le lifting de la gamme (dont le V8 élaboré avec la collaboration de Porsche était emprunté à la 500 SL W 129) qui préfigurera l'arrivé des plus contemporaine classe E à calandre 4 phares ronds (W 210).



Mercedes-Benz S 600

Fin 1991 la classe S W126 est remplacée par la nouvelle classe S W140. Voitures de tous les superlatifs cette serie frappe très fort (peut être trop fort) plus de 2 tonnes, nouveau moteur V 12 de près de 6 litres de cylindrées et 408 CV din pour le vaisseau amiral!!! Dotée des derniers perfectionnements électroniques (systeme de fermeture des portes assistées, systeme de radar de recul, GPS,double vitrages etc...) elle ne fait pas l'unanimitée et ne sera pas capable d'égaliser le nombre de ventes réalisées par sa devancière. Trop grosse et d'une silhouette banale qui peut la faire confondre avec une "simple W 124" elle sera bien vite remplacée par la serie W 220 dès fin 1998 qui sera d'une ligne moin lourde que la W 140 et que certain considèreront comme la digne héritiaire de la classe S W126.



Mercedes-Benz SL 500 cabriolet

Courant 1989 l'"antique" cabriolet W 107 a fait son temps il sera remplacé par la fabuleuse serie W 129. Le choix va du 6 cylindres au V 12 de la 600SL en passant par le V8 de la 500 SL. Ce roadster va connaitre un grand succès et lorsque l'annonce de son remplacement fut proclamé fin 1999 tout le monde pensait que Mercedes ne pourrait pas faire mieux...



Mercedes-Benz SL 55 AMG




Et pourtant ce fut le cas avec l'arrivé du nouveau SL...

Hors Ligne

#5 21-02-2016 13:56:11

Mimi92-Alb
PDG (the big boss)
Inscription : 20-04-2014
Messages : 4 238

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

bernardnimes a écrit :

tu fabriques quoi sur le forum w304 classe c

de plus tes lecons de morale et conseils ne regardent que toi ici c cest pas la Belgique !

Cool ! Tous le monde a le droit de participer sur le forum et quelque soit la rubrique, la section, le pays etc... Si un membre du forum (même s'il n'a pas le véhicule concerné) peut apporter de l'aide etc... il est le bienvenue smile

S'il te demande ça c'est pour que le forum "tourne" comme il faut et que tous le monde puisse te comprendre. Sa part/partait d'un bon sentiment wink

Je t'invite à lire le règlement du forum tu y trouveras beaucoup d'astuces wink

D'autre part t'as une superbe rubrique "café du coin" où beaucoup de thème concernant Mercedes sont abordés smile (dont l'histoire d'AMG).


smiley-mercedes C300 CDi 4MATIC Pack AMG smiley-mercedes

Hors Ligne

#6 21-02-2016 14:57:22

DaddyKool
Admin
Inscription : 11-02-2012
Messages : 4 814
Site Web

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

Bernardnimes, ici nous sommes sur un forum sérieux ou les choses sont bien cadrées. La remarque qui t'a été faite était parfaitement justifiée, et ta réaction est déplacée.

J'ajoute que le fait de copier coller un contenu pris ailleurs sur le web est interdit par notre règlement. Ce contenu n'a d'ailleurs absolument rien à voir avec le thème de ton sujet.

Tu as un avertissement, merci d'éditer ton copié collé, nous ne voulons pas de ça sur le forum.


Forum-mercedes.com

Hors Ligne

#7 24-02-2016 15:40:12

MarieC
Sans permis
Lieu : Nantes Cholet
Inscription : 23-12-2015
Messages : 21

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

DaddyKool a écrit :

Bernardnimes, ici nous sommes sur un forum sérieux ou les choses sont bien cadrées. La remarque qui t'a été faite était parfaitement justifiée, et ta réaction est déplacée.

J'ajoute que le fait de copier coller un contenu pris ailleurs sur le web est interdit par notre règlement. Ce contenu n'a d'ailleurs absolument rien à voir avec le thème de ton sujet.

Tu as un avertissement, merci d'éditer ton copié collé, nous ne voulons pas de ça sur le forum.

+1

Étant adepte de plusieurs forum , j'ai trouvé cette réaction pour le moins Étonnante!

Je suis ravie que les "Anciens" et Admin  puissent rappeler le règlement et être si réactifs.

Ce forum me plaît bien wink

À bientôt

Dernière modification par MarieC (24-02-2016 15:40:55)

Hors Ligne

#8 24-02-2016 16:25:10

hello75
Jeune permis
Inscription : 26-05-2015
Messages : 43

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

Pas sûr d'avoir bien saisi la question mais si jamais ca peut aider : un mecano en concession mercedes m'a expliqué que la pompe a huile était bruyante sur certains modeles w204 surtout durant les premieres minutes quand je lui ai signalé un cliquetis. Ce serait un défaut connu, qui peut se régler simplement en changeant la pompe. En ce qui me concerne je suis resté tel que.

Hors Ligne

#9 24-02-2016 20:27:10

StarRoads
Technicien diagnostic
Lieu : BW - Belgique
Inscription : 29-01-2016
Messages : 311

Re : cliquetis moteur au demarrage w204

hello75 a écrit :

Pas sûr d'avoir bien saisi la question

C'est bien ce que je disais !
Bref, malgré cette difficulté, ton retour d'expérience est sympa et sera peut-être utile à d'autres membres plus courtois et reconnaissants smile


GLA 180 Urban

Hors Ligne

Annonce

Pied de page des forums




Server Stats - [ Generated in 0.044 seconds ]   [ 2012 - 2016 Forum-mercedes.com ]  [ Design by Yuni ]